معلومات
مدير الأطروحة :
سنة البداية :
نهابة 2015
الجامعة :
Université Constantine 2
تاريخ المناقشة
تاريخ المناقشة :
28 December 2020
أعضاء لجنة المناقشة :
Pr. Djamel Eddine Saïdouni
Pr. Djallel Eddine Boubiche
Pr. Djamel Benmerzoug
Pr. El Bay Bourennane
Dr. Maamar Sedrati
التفاصيل
Titre :
Architectures et protocoles applicatifs dans l'Internet des objets.

Résumé :

L’Internet des objets (IoT) trouve diverses applications dans différents domaines tels que la santé, l’éducation, la ville intelligente, la domotique, l’agriculture, la transformation industrielle, etc. L’IoT a un grand potentiel d’impact social, environnemental et économique pour son adaptation avec un grand nombre d’applications.

Parmi les défis auxquels l’IoT fait face, le plus important est l’absence d’architecture de référence et de standardisation commune des protocoles de communication. Ceci est causé par l’évolution rapide et importante des technologies IoT et la diversité des domaines d’applications de l’IoT. De ce fait, les protocoles de communication et les architectures existantes peuvent bien fonctionner dans des scénarios et des environnements spécifiques. Il est donc difficile, voire impossible de fournir une prescription unique pour toutes les applications IoT.

Dans cette thèse, nous apportons des contributions sous deux aspects assez différents. Nous utilisons d’abord un protocole applicatif au sein d’une architecture qu’on a proposée et dédiée à un service de santé publique dans le cadre d’une ville connectée. Ensuite, nous abordons un protocole de bas niveau pour tester ses performances et son adéquation au domaine de l’agriculture intelligente. En effet, parmi les protocoles de communication récemment normalisés par les organisations internationales ITU-T, W3C-WoT, et IETF, nous étudions les performances du protocole LoRaWAN au sein d’une architecture dédiée dans le domaine de l’agriculture intelligente sous l’environnement de simulation NS-3 paramétré de manière réaliste. En outre, nous proposons un modèle mathématique permettant de gagner un précieux temps de conception en prédisant le comportement de différentes configurations (notamment le taux de délivrance de paquets) sans avoir à les simuler. Nous évaluons aussi le compromis entre les deux paramètres influents que sont le nombre de noeuds et l’intervalle de transmission. Finalement, cette étude confirme le bon potentiel de LoRaWAN pour les applications IoT dans l’agriculture intelligente.


Mots clés :
Internet des objets Architecture Protocole de communication LoRaWAN Network Simulator 3 Agriculture intelligente